Fonctionnement d'une microstation d'épuration agréée ?

Les micro stations d'épuration Innoclair « Nouvelle Génération » : parfaitement adaptées en zone inondable

Oui, au moment de leur création, les produits de la gamme Innoclair ont été conçus pour être installés en zone inondable. Ils sont adaptés aux zones concernées par un PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondation), et par un AZI (Atlas des Zones Inondables).


Les conditions d’installations et d’utilisations sont mentionnées dans le guide usager de notre agrément ministériel N°2014-015 et suivants, ainsi que dans la fiche technique de « Pose en terrains inondables » destinée aux installateurs.

 

bouton_285x62px_bleu

 

Comment se comporte la microstation Innoclair « Nouvelle Génération » pendant l’inondation ?

Par rapport aux équipements électriques


Les microstations de la gamme « Nouvelle Génération » sont conçues sans éléments sensibles à l’eau (électrovannes, boites de dérivation…).

 

Par rapport aux éléments électromécaniques


Les microstations Innoclair sont agréées avec 15m de tuyau d’aération, ce qui permet d’installer le compresseur et le tableau électrique en « zone sécurisée », soit dans un garage, soit dans un grenier, soit dans un boitier électrique surélevé…

 

Pour éviter la déformation de la cuve de la microstation


Quand le niveau d’eau passe au-dessus du couvercle, l’eau de la crue entre dans la microstation par les orifices prévus et situés entre le couvercle et le dessus des bassins. La microstation va se remplir intégralement, ce qui évite tous risques de déformation par effet écrasement de la crue.

 

Concernant les éléments électromécaniques de la microstation


Pendant la durée de la crue, les éléments électromécaniques sont arrêtés. Ceci afin d’éviter de pousser les boues de la microstation dans les eaux de la crue.


Des boues ou terres de la crue peuvent-elles entrer dans la microstation ?


Oui, le fait de laisser entrer l’eau de la crue dans la microstation peut permettre l’entrée d’une faible quantité de boue. Ces boues ou terres pourront se déposer dans les 2 bassins (bassin d’aération et décanteur). Elles ne gêneront pas le redémarrage de la microstation suite à la crue, et seront gérées avec les autres boues déjà présentes. Dans le cas où le niveau de boues dans la station était déjà élevé avant la crue, une vidange peut être nécessaire.

 

Comment se réalise le redémarrage mécanique de la microstation ?


Avant de remettre en marche les éléments électromécaniques :
1. Ouvrir le couvercle de la microstation,
2. Passer un coup de jet dans l’ensemble des tuyauteries,
3. Vérifier que les tuyauteries d’entrée et de sortie de la microstation sont bien dégagées,
4. Vérifier la zone de rejet des eaux issues de la microstation (clapet anti-retour, état du fossé si rejet au fossé, état des regards de répartition et de collecte si zone d’épandage, …)

 

Comment se réalise le redémarrage biologique de la microstation après la crue ?


Après avoir vérifié le bon état des tuyauteries, le redémarrage biologique de la microstation se fera simplement par la mise en route des éléments électromécaniques. Selon la durée de l’arrêt de fonctionnement de la microstation, le redémarrage biologique sera instantané en cas de coupure électrique inférieure à 24h00, et sera de 1 jour à 4 semaines pour des périodes de crues plus longues.

 

Schéma de la pose d'une microstation en zone inondable

fiche3_pose_microstation_zone_inondable

Pour plus d'informations sur la pose en zone inondable, consultez notre fiche technique.

 

Je souhaite un devis gratuit