Pourquoi les microstations classiques dégagent des odeurs ?

Et pourquoi notre modèle NG-6 n'en dégage pas

 

Les microstations classiques sont conçues avec 3 compartiments, dont le premier est une fosse toutes eaux.  

Ce compartiment est le plus grand en volume. C’est celui où s’accumulent les boues en attente de vidange.

 

Ces boues vivent sans air, contrairement aux microstations de type « boues activées en culture libre ».

Le fait de ne pas être aérées va leur permettre de se dégrader de seulement 30% environ en volume. Le reste sera vidangé.

 

Les boues qui se décomposent sans apport d’oxygène fabriquent des gaz type méthane et Hydroxyde de soufre (qui produit cette odeur d’œuf pourri facilement reconnaissable...).

Ces 2 gaz sont odorants et doivent être dégagés par une ventilation la plus dynamique possible.

Ils ont pour second inconvénient d’être plus lourds que l’air. Ainsi, en période de beau temps, quand la pression atmosphérique est élevée, et que le vent est faible, ils ont beaucoup de mal à se dégager.

Ils vont alors retomber naturellement aux alentours de l’habitation. L’hiver, par basse pression, et avec du vent, il n’y a généralement pas de problème.

 

La microstation Innoclair NG 6 (Nouvelle Génération 6eh) a donc été conçue pour éviter ces désagréments.

Elle est conçue en seulement 2 compartiments, dont le premier est aéré.

Cette technique qui est difficile à maîtriser a pu être sécurisée par les 3 brevets déposés par Innoclair concernant le fonctionnement du clarificateur/décanteur.

 

Je souhaite un devis gratuit