Quelles sont les erreurs à éviter quand on installe une microstation ?

Ou comment bien anticiper l'installation

Voici un condensé de bonnes pratiques relatives à l'installation d'une microstation dans votre terrain. Que vous installiez vous-même ou fassiez appel à un installateur professionnel, pensez à anticiper ces différents points.

 

Prévoir l’augmentation du nombre d’EH dans l’habitation

Une famille peut s’agrandir, et augmenter donc d'autant le nombre d’Eh (Equivalent Habitant - voir notre lexique).

Une maison peut être vendue à quelqu’un qui souhaite transformer une pièce type bureau ou mansarde en chambre. Une chambre de plus, c’est 1 Eh de plus.

Dans tous les cas, il est préférable de prendre un modèle de microstation plutôt un peu plus grand en cas de besoin.


Penser à l’agrandissement physique de la maison 

La maison peut être allongée ou élargie. Un parking, une piscine ou une aire de jeu peuvent être créés. Il est bon d’y penser avant de faire les travaux, car déplacer une station déjà en place impliquera un coût.


La pose en terrain humide (nappe phréatique ou nappe perchée)

Dans le cas d’installation avec nappe proche du terrain naturel, choisir un modèle qui limite les coûts de l’installation dans ce type de situation.


Ventilation de l’installation 

Dans le cas d’une microstation avec ventilation sur le toit, choisir systématiquement une ventilation dynamique.

Surtout si vous avez choisi un modèle de microstation en béton. La mise en place de cartouches anti-odeurs permettra dans certains cas de limiter les désagréments.

Surtout si vous habitez en intermittence. Cette cartouche doit être changée tous les ans pour conserver son efficacité.

Notre micro-station NG-6 quant à elle ne nécessite pas de ventilation.

 

La végétation en place, et le développement de la végétation à venir 

Penser à la végétation que vous souhaitez implanter sur votre terrain, au futur jardin, ...

Les systèmes racinaires sont parfois destructeurs, surtout pour les zones d’infiltration (s’il y en a une).

 

Accès vidangeur 

Votre microstation nécessite un minimum d'entretien.

Il faut penser à l’accès du camion de vidange. Dans le cas d’une station difficile d’accès ou éloignée, il y a un surcoût pour temps passé ou déploiement des tuyaux.

 

Je souhaite un devis gratuit