Une microstation, est-ce écologique ?

Que ce soit dans des magazines ou sur des forums, la question de l'aspect écologique et du respect de l'environnement revient régulièrement quand on parle d'assainissement de maisons indivuelles.

Et cette question est d'autant plus légitime car certaines solutions tradionnelles (fosse septique, sable filtré, ...) libèrent l'eau une fois traitée dans le sous-sol de votre terrain.

 

Voici pourquoi une microstation comme la NG6 d'Innoclair est considérée comme plus écologique :

 

Le rejet dans les nappes phréatiques 

La microstation Innoclair est écologique parce que son rejet est aux normes, mais surtout parce le rejet n’est pas envoyé à la nappe phréatique comme c’est le cas pour les filtres à sable.

Dans le cas où le rejet est infiltré dans le terrain en sortie de microstation, il est infiltré dans la partie superficielle du terrain, et non en profondeur. Ceci permet d’avoir une marge de filtration avant d’atteindre la nappe.

Il est possible que la législation évolue rapidement à ce sujet, et que l’infiltration sous les filtres à sable ne soit plus autorisée dans le futur.

 

Le bilan carbone 

Le DTU 64-1 qui régit la mise en place des filtres à sable impose l’emploi des graviers de 10 à 40mm et du sable lavé pour avoir un résultat correct en traitement.

Ce broyage de la pierre, son nettoyage, son tamisage et le transport sont très gourmands en énergie.

En termes de bilan carbone les microstations sont nettement plus performantes.

 

La durée de vie 

La durée de vie des filtres à sable est mal maitrisée.

Les microstations quant à elles sont fabriquées à partir de matériaux industriels résistants à la dégradation dans le sol ont une durée de vie quasi illimitée si on les entretient correctement. Le bilan carbone s’en trouve une nouvelle fois amélioré.

 

Demander un devis gratuit