02 97 85 74 40

Mauvaises odeurs en assainissement non collectif

Quelles sont les causes de ces odeurs désagréables ?

En assainissement, les gaz qui provoquent de mauvaises odeurs sont des « gaz lourds ».

Un gaz lourd est un gaz plus lourd que l’air et qui s’accumule au sol ou dans la partie vide et non ventilée des cuves, des fosses ou des bâtiments.

Relation entre mauvaises odeurs et gaz lourds

Tableau comparatif de quelques gaz connus

 

Gaz 

Formule chimique

Densité par rapport à l'air

Hélium

He

0.139

Oxygène

O2

1.11

Azote

N2

0.97

Dioxyde de carbone (ou gaz carbonique) 

C02 

1.53

Méthane 

CH4 

0.55

Hydroxyde de soufre

H2S 

1.19

Conditions de développement des mauvaises odeurs

En cas de fortes températures

Dans le cas de températures basses (en dessous de 7°), la formation de l'Hydroxyde Sulfurique (H2S) et de l'Ammoniac (NH3) est très faible.

A partir de 15°, la production est importante. A noter que la température dans les fosses toutes eaux (FTE) ou dispositifs d’Assainissement Non Collectif (ANC) est de 10 à 22° selon la saison.

A l’ouverture du couvercle d’une FTE mal ventilée, la concentration en H2S peut facilement dépasser les 500 ppm ("Partie par million").

 

En cas de forte pression atmosphérique et selon la période de l'année

Les mauvaises odeurs ressenties sont liées notamment à la pression atmosphérique et à la période de l'année.

Pour comprendre, il faut savoir que quand « il fait lourd », c’est que la pression atmosphérique est élevée (on est dans ce que les météorologues appellent un anticyclone). Les gaz, quels qu’ils soient, y compris les gaz d’échappement de voitures, sont davantage plaqués au sol. Ces conditions correspondent aux périodes chaudes de l’année.

A l’inverse, en période pluvieuse/venteuse, la pression atmosphérique est basse, et les gaz sont facilement chassés par le vent.

Le problème pour l’usager d’un dispositif d’ANC, est que c’est par beau temps qu’il souhaite profiter de son jardin, et que c’est à ce moment-là que la gêne peut être la plus forte.

Cette considération est à ajouter aux allergies pollen/graminées et autres qui se développent elles aussi davantage par beau temps.

En plus de l’effet température ambiante, l’effet pression atmosphérique est donc important en termes de perception olfactive et de confort personnel.

 

Découvrez pourquoi les microstations INNOCLAIR sont sans odeur.

Conséquences du H2S sur la santé

Plus la concentration d’Hydroxyde de soufre dans l'air est importante, plus les conséquences sur la santé humaine le sont également.

 

Concentration dans l'air en PPM ("Partie par million")

Conséquences sur la santé

1 à 25 PPM 

Odeur désagréable, les yeux s'irritent

25 à 100 PPM

Toussotement et perte de l'odorat en quelques minutes

100 à 500 PPM

Dégradation de la vue et du système respiratoire en moins d'une heure

500 à 1 000 PPM

Mort possible après perte de conscience

> 1 000 PPM

Paralysie instantanée du système respiratoire

 

Quelles sont les concentrations en H2S admissibles dans un lieu de travail ?

 

Dans un lieu de travail, les VLEP (Valeurs Limites d’Exposition Professionnelles) sont :

  • Sur 8h00 : 5ppm ("Partie par million")
  • Sur du « court terme » : 10 ppm