Chère lectrice, cher lecteur, 

C’est jeanne, votre Community Manager chez innoclair solutions, et je suis ravie de vous retrouver pour notre rendez-vous mensuel consacré au monde de l’assainissement individuel ! 

Si c’est votre première visite sur notre blog innoclair solutions, je vous souhaite chaleureusement la bienvenue ! 

Chaque mois je vous concocte un nouvel article afin de vous tenir au courant des dernières nouveautés dans le domaine de l’assainissement mais surtout afin de vous aider dans votre projet d’assainissement individuel ! 

Cette semaine, nous abordons un sujet captivant… roulements de tambour : les fosses septiques ! Cet article est incontournable si vous envisagez un projet d’assainissement individuel et songez à installer une fosse septique. Vous y trouverez des informations détaillées sur son fonctionnement, son entretien, son coût, ainsi que ses avantages et inconvénients !

Alors installez-vous confortablement, prenez de quoi vous rafraichir et c’est parti pour la lecture ! 

Qu’est-ce qu’une fosse septique ?

Qu'est-ce qu'une fosse septique ?

Je suis sûre que vous avez déjà entendu parler des fosses septiques ! Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? Il s’agit d’un ancien système, spécialement conçu pour recueillir et prétraiter les eaux usées issues uniquement des toilettes ! En d’autres termes, si votre propriété est équipée d’une fosse septique, chaque fois que vous tirez la chasse d’eau, les eaux usées sont dirigées via des tuyaux vers cette fosse septique. À l’entrée de la fosse, il y a un filtre qui retient les déchets volumineux, tandis que le reste des matières solides se dépose au fond de la fosse, créant ainsi une sorte de boue. Cette boue est ensuite dégradée par des bactéries anaérobies présentes dans la fosse septique. Les gaz produits par ce processus sont évacués grâce à un système de ventilation intégré dans la fosse. En ce qui concerne les graisses, elles remontent à la surface. Les eaux prétraitées vont ensuite s’épandre sur le terrain

Il est important de noter que ces anciennes fosses septiques ne disposaient pas d’un système de traitement complet. On peut donc imaginer les odeurs exotiques qui se répandaient sur les terrains…

Je mentionne le terme « ancienne » car que l’on considère cela comme une triste nouvelle ou au contraire comme une excellente évolution, la fosse septique n’est plus autorisée depuis 2009, conformément aux régulations émises par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC).

{Découvrez le rôle du SPANC}

Normes et réglementation fosse septique

Pourquoi cette interdiction, me demanderez-vous ? Eh bien, tout simplement parce que les fosses septiques se limitaient à traiter les eaux des toilettes, tandis que les normes actuelles exigent que toutes les eaux domestiques soient collectées et traitées. Une exigence qui semble tout à fait sensée, en fin de compte !

Donc, si vous êtes l’heureux propriétaire d’une maison équipée d’une fosse septique sur votre terrain, nous vous conseillons de prendre les mesures nécessaires pour mettre aux normes votre système d’assainissement individuel.

Mais pas de panique, vous trouverez sur notre blog tous les articles nécessaires pour vous aider à trouver le dispositif d’assainissement individuel qui correspond à vos besoins. 

Tout savoir sur les fosses toutes eaux

Tout savoir sur les fosses septiques toutes eaux

La fosse septique a laissé place à une version modernisée, comme vous pouvez l’imaginer ! Désormais, son successeur porte le nom de « fosse toutes eaux » également appelé par certain « fosse septique toutes eaux », par nostalgie, peut être des temps passés. 

La fosse toutes eaux se rapproche grandement de la fosse septique mais elle a la particularité de pouvoir collecter et prétraiter toutes les eaux usées provenant de la maison, que ce soit celles des toilettes, de la cuisine, de la salle de bain, ou encore de la machine à laver…

La fosse toutes eaux est le principal dispositif d’assainissement individuel sur le marché.

Le fonctionnement d’une fosse septique toutes eaux

Alors comment fonctionne la fosse toutes eaux ? 

L’intégralité des eaux usées de la maison, est acheminé à travers un réseau de canalisations jusqu’à la fosse toutes eaux. Les eaux usées pénètrent ensuite dans une cuve en plastique ou en béton, équipée d’une grille à l’entrée pour capturer les impuretés non dégradables. 

De manière similaire à la fosse septique, les éléments solides tels que les excréments et le papier toilette se déposent au fond, créant ainsi une sorte de boue. Cette boue subit ensuite un processus de décomposition grâce à la présence de bactéries anaérobies à la fois dans la fosse et dans les eaux.

Pendant cette phase de décomposition, les graisses remontent à la surface, tandis que les gaz produits sont évacués grâce à un système de ventilation intégré

En sortie de cette cuve, un filtre est placé pour empêcher toute particule de s’échapper, ce qui permet aux eaux prétraitées d’être dirigées à travers une canalisation vers le dispositif final de traitement, qu’il s’agisse de tranchées d’épandage, d’un filtre à sable ou d’un tertre d’infiltration. En effet, il est important de préciser que la fosse toutes eaux est seulement un système de prétraitement, et que celle-ci doit être complétée par un autre dispositif non collectif qui assurera le traitement des eaux usées

Découvrez en détails les caractéristiques des différents dispositifs de traitement qui s’associent avec la fosse toutes eaux !

Bravo, vous avez désormais une solide compréhension du fonctionnement d’une fosse toutes eaux ! Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin, abordons à présent son entretien !

L’entretien d’une fosse septique toutes eaux

L’entretien réalisé par l’usager

Il est impératif d’entretenir régulièrement votre fosse toutes eaux pour garantir son bon fonctionnement. Certaines vérifications peuvent être effectuées par le propriétaire lui-même. Il est recommandé de mesurer le niveau de boue environ tous les 6 mois à l’aide d’un bâton, par exemple. Il est également essentiel de vérifier que la grille à l’entrée de la fosse ainsi que le filtre en sortie restent fonctionnels et il est judicieux de les nettoyer tous les 6 mois avec de l’eau.

Cependant, rassurez-vous ! Lorsque votre fosse septique toutes eaux sera installée sur votre terrain, l’installateur vous remettra un guide utilisateur détaillant les différentes vérifications d’entretien à effectuer.

Les vidanges

En moyenne, il est recommandé de faire vidanger votre fosse septique toutes eaux par un professionnel agréé tous les quatre ans. Le coût de cette opération varie généralement entre 150€ et 300€.

Son prix

Nous voilà arrivés au moment crucial : parlons du coût, car soyons réalistes, nous préférerions tous dépenser notre argent pour un beau voyage plutôt que pour un système d’assainissement individuel ! Notre objectif est donc de trouver une solution économique. Cependant, il est important de noter que les dispositifs les moins chers ont souvent de nombreux inconvénients.

Je vous ai concocté un tableau récapitulatif des coûts d’une fosse toutes eaux en fonction du dispositif de traitement qui peut lui être associé. Il est important de rappeler que la fosse septique toutes eaux est uniquement un système de prétraitement, et il est essentiel d’ajouter un dispositif de traitement supplémentaire, tel qu’un lit d’épandage, un tertre d’infiltration ou un filtre à sable.

DispositifPrix
Fosse septique toutes eaux avec lit d’épandagede 3 500€ à 6 000€
Fosse septique toutes eaux avec tertre d’infiltrationde 7 000€ à 11 000€
Fosse septique toutes eaux avec filtre à sablede 4 500€ à 8 000€

Ces prix sont donnés à titre informatif et peuvent varier en fonction de divers facteurs tels que les caractéristiques du terrain, les conditions d’installation, le nombre d’habitants dans votre logement, et ainsi de suite. Cependant, ils vous permettent d’avoir une première idée de la situation.

Maintenant que vous avez une bonne compréhension du fonctionnement d’une fosse septique toutes eaux, de son entretien et de son coût, tournons-nous vers les avantages et les inconvénients. En effet, aucun dispositif d’assainissement n’est parfait, et chacun présente ses propres points forts et points faibles.

Les avantages et les inconvénients d’une fosse septique toutes eaux

avantages-inconvenients-fosse-toutes-eaux

Fosse septique toutes eaux avec lit d’épandage

Avantages

  • Aucune nécessité d’électricité.
  • L’un des dispositifs les plus abordables sur le marché de l’assainissement. 
  • Entretien facile.
  • Peut être installé dans une résidence secondaire.

Inconvénients

  • Requiert beaucoup d’espace sur le terrain.
  • Des règles strictes régissent son implantation, limitant les terrains adaptés sur le plan réglementaire.
Les tranchées d'épandage en assainissement individuel

Fosse septique toutes eaux avec tertre d’infiltration

Avantages

  • Coût d’entretien réduit.
  • Convient aux terrains humides lorsque les règlements sont respectés.
  • Installation possible dans une résidence secondaire.
  • Aucune alimentation électrique nécessaire.

Inconvénients

  • Occupe une place importante sur le terrain (mais moins que le lit d’épandage).
  • Aspect inesthétique, ce qui peut entraîner une dépréciation immobilière lors de la revente.
  • Risque de vieillissement précoce du système.
Les tertres d'infiltration avec une fosse toutes eaux en assainissement individuel

Fosse septique toutes eaux avec filtre à sable

Avantages

  • Peut être installé dans une résidence secondaire.
  • Frais de fonctionnement minimes.
  • Pas besoin d’électricité.

Inconvénients

  • Nécessite une grande surface au sol.
  • Mise en œuvre complexe.
  • Coûte plus cher que le lit d’épandage.
  • Aucune plantation, voirie ou bâtiment ne peut être construit au-dessus du filtre.
  • Futur recyclage onéreux du sable lorsque le filtre atteint la fin de sa vie.
  • Durée de vie limitée.
Les filtres à sable ou lits filtrants en assainissement individuel

Vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires pour décider si vous souhaitez ou non installer une fosse septique toutes eaux sur votre terrain, enfin presque toutes les informations ! Avez-vous déjà entendu parler des micro-stations innoclair ?

La micro station d'épuration Innoclair : la meilleure alternative à la fosse septique traditionnelle

La micro-station innoclair, l’alternative idéale à la fosse septique

La micro-station d’épuration innoclair est une solution d’assainissement individuel de nouvelle génération, conçue pour remplacer les fosses septiques classiques. 

Développée par innoclair solutions, une entreprise bretonne spécialisée dans l’assainissement individuel, elle offre une approche écologique et économique pour le traitement de toutes les eaux usées d’une habitation. Cette solution est adaptée aux maisons individuelles non raccordées au réseau d’assainissement collectif et peut accueillir des foyers de 1 à 9 personnes.

Découvrez la gamme de micro-stations innoclair !

Une micro station pour 4 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 4 personnes
Une micro station pour 6 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 6 personnes
Une micro station pour 6 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 6+ personnes
Une micro station pour 9 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 9 personnes

Nous voici à la fin de cet article, ouf, vous pouvez désormais souffler ! Si vous désirez obtenir plus d’informations sur les différents systèmes d’assainissement individuel, n’hésitez pas à consulter nos autres articles, disponibles ici !

Et pourquoi ne pas partager cet article sur vos réseaux sociaux ? Qui sait, vous pourriez ainsi venir en aide à certains de vos contacts !

Chère lectrice, cher lecteur, retrouvons-nous le mois prochain pour une nouvelle et passionnante exploration du monde de l’assainissement ! D’ici là, prenez bien soin de vous, et si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à contacter l’équipe d’experts d’Innoclair, la « Dream Team » !

🪶 : Jeanne, votre Community Manager, innoclair solutions