Chère lectrice, Cher lecteur,

Bienvenue ou bon retour sur le blog innoclair solutions, dédié au secteur rafraîchissant de l’assainissement individuel ! Chaque mois, je prends ma plume pour vous concocter un article dédié à un sujet spécifique du secteur de l’assainissement ! L’objectif de ce blog est de vous informer sur les spécificités de ce secteur complexe, mais également de vous aider dans votre nouveau projet d’assainissement individuel ou dans votre projet de mise aux normes.

Cet article est fait pour vous si :

  • Vous êtes à la recherche d’un dispositif d’assainissement non collectif.
  • Vous avez commencé à fouiller sur internet.
  • Vous avez repéré la micro-station et le filtre compact comme options potentielles.
  • Vous vous retrouvez face à un dilemme, sans savoir lequel choisir !

Bien sûr, faire un choix n’est pas évident, car la micro-station et le filtre compact ont de nombreux points communs. Les départager peut rapidement devenir un casse-tête. Mais ne vous inquiétez pas, votre Community Manager innoclair est justement là pour vous aider dans votre réflexion et vous guider vers le dispositif qui conviendra le mieux à vos attentes ! J’expliquerai dans cet article le fonctionnement de ces deux dispositifs, ainsi que leurs avantages et inconvénients et les différences de prix. 

Alors, installez-vous confortablement et plongez dans la lecture de cet article comparatif sur la micro-station Vs le filtre compact. 

Micro-station et filtre compact, deux dispositifs de la filière agréée !

Micro station d'épuration et filtre compact, deux dispositifs d'assainissement individuel

Je préfère vous prévenir, le début de cet article risque d’être un peu complexe, car pour pouvoir comparer correctement ces deux systèmes d’assainissement individuel, il est essentiel de parler du fonctionnement et des spécificités techniques de chacun ! Mais, je ne m’en fais pas, je suis sûr que vous allez tout comprendre parfaitement ! 

Qu’est-ce que la filière agréée ?

On commence donc par faire un rappel des bases de l’assainissement individuel ! 

En assainissement individuel, il existe deux groupes aussi appelés « filières » : 

  • La filière agréée : ces dispositifs n’utilisent pas le sol pour la seconde étape de traitement des eaux usées, mais des médias filtrants, des cultures libres, des cultures fixées ou des roseaux. Ils disposent d’un agrément du ministère de l’Environnement et de la santé, ce qui atteste de leur conformité aux normes de qualité. 
  • La filière traditionnelle : ces dispositifs se composent d’une fosse septique (aussi appelés « FTE – Fosse Toutes Eaux » en entrée) puis d’un système de traitement et d’infiltration dans le sol. La commercialisation de ces dispositifs n’est pas soumise à l’obtention d’un agrément ministériel. 

La micro-station et le filtre compact sont deux dispositifs qui font partie de la filière agréée, c’est donc leur premier point en commun ! Ils disposent tous les deux d’un agrément du ministère de l’Environnement et de la Santé. 

Qu’est-ce qu’une micro-station ?

La micro-station d’épuration est un dispositif de grande renommée dans le secteur de l’assainissement individuel, puisque c’est une solution qui répond aux besoins des usagers. C’est un dispositif tout-en-un qui assure le prétraitement et le traitement des eaux usées. 

On distingue deux types de micro-stations : 

La micro-station à culture fixées :

La micro-station à cultures fixées repose sur un principe de traitement biologique. Comme son nom l’indique, les bactéries qui prennent en charge le traitement des polluants sont fixées sur des supports solides à l’intérieur de la station et évoluent dans un environnement anaérobie. (sans oxygène). Ce support peut être de type minéral, plastique. 

La micro station à cultures fixées en assainissement individuel

La micro-station à culture libres :

La micro-station à cultures libres fonctionne sur le même principe que les stations d’épuration des grandes villes. 

À l’inverse des micro-stations à cultures fixées, les bactéries qui prennent en charge le traitement des polluants évoluent dans un milieu aérobie, en présence d’oxygène et sont régulièrement brassées avec celui-ci. 

À noter que les micro-stations à cultures libres ne génèrent quasiment aucune odeur, en comparaison avec les micro-stations à cultures fixées qui en produisent davantage.

La micro station à cultures libres ou boues activées en assainissement individuel

Qu’est-ce qu’un filtre compact ?

Le filtre compact est un dispositif d’assainissement individuel comprenant deux niveaux de traitement. Le traitement primaire est assuré par une fosse toutes eaux qui collectent les eaux grises de la maison, c’est-à-dire les eaux issues des activités domestiques telles que le lavage des mains, la vaisselle et la lessive. Le traitement secondaire est réalisé au sein d’un massif filtrant composé de différents matériaux tels que la zéolithe, les copeaux de coco, la laine de roche ou le sable. Certains filtres sont faits en béton, d’autres en plastiques. 

Les filtres compact en assainissement individuel

Vous connaissez à présent brièvement le fonctionnement des micro-stations et du filtre ! On peut donc passer désormais aux avantages et inconvénients de ces deux dispositifs ! 

Les avantages et les inconvénients de la micro station d'épuration et du filtre compact

Les avantages et les inconvénients de ces deux dispositifs

Connaître le fonctionnement de ces deux dispositifs peut s’avérer intéressant, mais ce qui va réellement vous aider, c’est de connaître les avantages et les inconvénients propres à chacun. Parce qu’au bout du compte, ce qui va vraiment faire pencher la balance, c’est : le prix, la présence ou non de ventilation secondaire, l’entretien…

Pour vous simplifier le travail, et pour que cela soit plus clair pour vous, j’ai concocté un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients de chacun des dispositifs : micro-station à cultures fixées, micro-station à cultures libres et le filtre compact.

DispositifAvantagesInconvénients
Micro-station à cultures fixées→ Technique ancienne et maitrisée
→ Nombreux fournisseurs
→ Dispositif compact, ne nécessite que très peu de place sur le terrain (environ 5 m² d’emprise au sol).
→ Peut-être installé hors sol.
            
→ Consommation électrique élevée (les compresseurs fonctionnent 100 % du temps)
→ Ils nécessitent une ventilation secondaire sur le toit de l’habitation.
Micro-station à cultures libres→ Technologie issue des stations collectives
Pas de ventilation secondaire (pour certains modèles)
→ Faible consommation électrique
→ Dispositif compact, ne nécessite que très peu de place sur le terrain, environ 5 m² d’emprise au sol).
→ Peut-être installée hors sol. 
→ Produits mal connus par les prescripteurs (SPANC, bureaux d’études)
→ Ne peut pas être installé dans une résidence secondaire
Filtre compact→ Agréé en résidence secondaire
→ Pas de consommation électrique (sauf si relevage)
→ Dispositif compact 
→ Changement coûteux du média filtrant tous les 8 à 15 ans.
→ Ils nécessitent une ventilation secondaire efficace (certains dégagent davantage de mauvaises odeurs que d’autres).
→ Ils nécessitent très souvent une pompe de relevage en sortie.
→ Moins compact que les micro-stations (emprise au sol 10 m2)
→ Ne peut pas être installé hors sol comme pour la micro-station
 

Quelles sont les différences significatives entre les deux ?

Ce qui facilite la prise de décision entre la micro-station et le filtre compact, c’est la différence en termes d’entretien. Les deux nécessitent un suivi annuel et des vidanges régulières. Cependant, le filtre compact exige le remplacement du média filtrant. Comme je le mentionnais précédemment, les filtres compacts fonctionnent grâce à ce média filtrant, qui doit être changé tous les 8 à 15 ans, selon le matériau utilisé. Ce changement de média entraîne généralement des coûts importants.

En plus de cela, pour le filtre compact, il peut être nécessaire d’installer un poste de relevage, ce qui peut également ajouter des frais supplémentaires.

Justement, parlons prix, car je sais que le coût joue un rôle crucial dans la balance !

Eh oui, je sais, encore un tableau !

DispositifPrix
Micro-station à cultures libres entre 6 500€ et 12 000 €
Micro-station à cultures fixées entre 6 500€ et 9 000€
Filtre compact entre 8 000 € et 12 000 €

(Gardez à l’esprit que ce sont des coûts estimatifs, incluant l’installation, mais tout dépend des spécificités de votre terrain !)

Alors ? Vous savez quel système choisir ? En tout cas, maintenant, vous devriez avoir une vision plus claire de ce qui pourrait correspondre à la fois à vos besoins et à votre budget.

Et voilà, on arrive à la fin de cet article ! J’espère que vous avez trouvé les infos que vous cherchiez. Si vos amis sont aussi dans la quête d’un dispositif d’assainissement individuel et qu’ils hésitent entre une micro-station et un filtre compact, n’hésitez pas à partager l’article avec eux. On est là pour s’entraider, n’est-ce-pas ? 

Et moi, chère lectrice, cher lecteur, je vous donne rendez-vous le prochain pour un nouvel article passionnant du secteur de l’assainissement ! En attendant, prenez soin de vous ! 

🪶 : Jeanne, votre Community Manager, innoclair solutions