Nous contacter : 02 97 85 74 40

Microstation ou filtre compact : bien évaluer les prix

Le coût de votre système d'épuration individuel dépendra de vos priorités et de vos choix

Par le choix du matériau qui impacte le prix de l’équipement

Le prix des microstations et des filtres compacts varient en fonction du matériau choisi.

Le tableau ci-dessous synthétise les avantages et les inconvénients de chaque type de matériau quelle que soit le dispositif choisi (microstation ou filtre compact).

 

MatériauAvantagesInconvénients
Béton
  • Bonne résistance à l’écrasement en terrain lourd et humide.
  • Bonne résistance à la poussée d’Archimède en terrain avec nappe.
  • Coût de production industriel intéressant.
  • Vieillissement des cuves souvent prématuré, même pour les bétons modernes.
  • Fragilité des couvercles à la manipulation et dangers en conséquence pour les enfants.
  • Son poids (2T à 4T pour 5 Eh) impose des engins lourds et difficilement adaptés aux jardins.
PE (Polyester)
  • Produit léger et donc manipulable par petit matériel.
  • Très bon vieillissement
  • Pour certains modèles, le coût de pose est impacté par un apport de béton important pour stabiliser les cuves en terrain avec nappe.
Fibre de verre armée
  • Produit léger et donc manipulable par petit matériel.
  • Très bon vieillissement
  • Très bonne résistance à l’écrasement en terrain lourd et humide.
  • Demande une grande maitrise en technique de fabrication.
  • Fragile aux impacts de pierres ou galets au moment du remblaiement.

 

Par le choix de la technologie : influe sur le prix final

Le type de technologie et le type de culture utilisées a une incidence sur le coût final.

Voici les avantages et les inconvénients de chaque technologie.

 

Technologie choisieAvantagesInconvénients
Filtres compacts
  • Agréé en résidence secondaire
  • Pas de consommation électrique (sauf si relevage)
  • Changement coûteux du filtre tous les 8 à 15 ans
  • Nécessitent une ventilation secondaire efficace (certains dégagent davantage de mauvaises odeurs que d’autres)
  • Nécessitent très souvent une pompe de relevage en sortie.
Microstation à cultures fixées
  • Technique ancienne et maitrisée
  • Nombreux fournisseurs
  • Consommation électrique élevée (les compresseurs fonctionnent 100% du temps)
  • Nécessitent une ventilation secondaire sur le toit de l’habitation.
Microstation à cultures libres
  • Technologie issue des stations collectives
  • Pas de ventilation secondaire (pour certains modèles)
  • Faible consommation électrique
  • Produits mal connus par les prescripteurs (Spancs, bureaux d’études)

 

Chez INNOCLAIR, nous avons fait le choix de développer une microstation à cultures libres afin de nous affranchir des inconvénients des autres dispositifs. Découvrez les avantages de notre microstation, cliquez-ici.

 

Je souhaite un devis gratuit

 

Par le niveau de service au client

Un matériel agréé doit bénéficier d’une traçabilité de la fabrication à son installation et à son SAV. Les dispositifs commercialisés par les grandes surfaces de matériaux ne bénéficient pas souvent d’un réseau de SAV opérationnel et proche de l’usager. Ils peuvent donc facilement faire du « discount ». Par contre, la qualité du suivi laisse souvent à désirer.

Le choix d’un distributeur local doit vous garantir un coût compétitif pour l’installation et le suivi du fonctionnement de votre installation.

 

Par sa capacité de traitement

Les modèles les moins chers sont les modèles pour 4 à 5 Eh. Ils sont souvent monobloc et bénéficient donc d’un coût de production, de transport et d’installation inférieur aux modèles 6 ou 7 Eh qui sont toujours plus grands et sont souvent composés de 2 cuves.

 

Par les conditions de pose qui génèrent l’investissement de départ

Les conditions de pose sont les principales variantes du coût final d’installation :

  • Facilité d’accès à la zone de travail sans risquer de détériorer les bitumes, végétaux, murs de bordures, portails, pignons, canalisations…
  • Récupérer les différentes sorties d’eau usées autour de l’habitation,
  • Forte pente qui impose des conditions spécifiques mentionnées dans le guide utilisateur,
  • Zone reconnue inondable (vous pouvez consulter notre article dédié)
  • Zone à fort enneigement ou zone de grand froid (protection des tuyaux contre le gel),
  • Terrains rocheux et appel au BRH (Brise Roche Hydraulique),
  • Installations en cave, hors sol ou sur plate-forme,
  • Rejet au fossé ou infiltration dans le terrain,
  • Abattage d’arbres ou de grands végétaux,
  • Ventilation secondaire sur le toit pour de nombreux modèles,
  • Boite de collecte en sortie pour le prélèvement d’échantillons,
  • Volume des déblais à dégager,
  • Pose de 1 ou 2 rehausses,
  • Pompe de relevage

 

Par les conditions de mise en service de l’installation, et la qualité du SAV qui s’ensuit.

  • Consommation électrique,
  • Rythme (espacement) des vidanges,
  • Coût de contrat ou des pièces pour le SAV.

 

Coût estimatif généralement retenu pour l’installation  d’un assainissement agréé (Fourniture, pose avec garanties décennales de l’installateur et mise en service compris) selon les différents critères détaillés au paragraphe précédent

Type de microstationPrix
Modèle type 4 ou 5 EHDe 6000 à 9000 € TTC
Modèle 6 ou 7 EHDe 6000 à 10000 € TTC
Modèles 8 ou 10 EHDe 7000 à 12000€ TTC
Modèles 20 EH

De 10000 à 20000€ TTC

 

Je souhaite un devis gratuit