Chère lectrice, cher lecteur, 

C’est Jeanne, votre Community Manager chez innoclair solutions, et je suis ravie de vous accueillir à notre rendez-vous mensuel dédié à l’univers passionnant de l’assainissement individuel !

Si vous découvrez pour la première fois notre blog d’innoclair solutions, je vous souhaite un accueil des plus chaleureux !

Tous les mois, je prépare spécialement pour vous un article riche en informations pour vous tenir informés des dernières tendances en matière d’assainissement, et surtout, pour vous guider dans vos projets d’assainissement individuel !

Aujourd’hui, nous plongeons dans un sujet fascinant… Tenez-vous prêts : les fosses septiques ! Cet article est un must si vous envisagez un projet d’assainissement individuel ou si votre terrain est équipé d’une fosse septique. Vous y découvrirez tout ce qu’il y a à savoir sur son fonctionnement, son entretien, ses coûts, ainsi que ses avantages et inconvénients !

Alors, installez-vous confortablement avec une boisson fraîche à la main et bonne lecture !

Qu’est-ce qu’une fosse septique ?

Qu'est-ce qu'une fosse septique ?

Vous avez probablement déjà entendu parler des fosses septiques, n’est-ce pas ? Mais connaissez-vous vraiment leur fonctionnement ? Permettez-moi de vous éclairer : il s’agit d’un système ancien, spécialement conçu pour collecter et prétraiter les eaux usées provenant exclusivement des toilettes. En d’autres termes, chaque fois que vous actionnez la chasse d’eau dans une propriété dotée d’une fosse septique, les eaux sont acheminées par des tuyaux vers cette fosse. À son entrée, un filtre retient les déchets de grande taille, tandis que les matières solides plus fines se déposent au fond, formant une sorte de boue. Cette boue est ensuite décomposée par des bactéries anaérobies, et les gaz générés par ce processus sont évacués grâce à un système de ventilation intégré à la fosse. Quant aux graisses, elles s’accumulent à la surface. Les eaux prétraitées sont alors dispersées dans le sol

Je souligne que ces fosses septiques traditionnelles ne bénéficiaient pas d’un système de traitement complet, ce qui pouvait donner lieu à la diffusion de parfums pour le moins…inhabituels sur les terrains environnants, si vous voyez de ce que je veux dire. 

Le fonctionnement d'une fosse septique traditionnelle

J’emploie le terme « ancienne » car la fosse septique n’est plus en vigueur depuis 2009. Cette évolution est conforme aux normes établies par le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC).

Réglementations et normes pour les fosses septiques

Vous vous demandez peut-être pourquoi les fosses septiques sont désormais interdites ? La réponse est simple : ces systèmes étaient limités au traitement des eaux de toilettes, alors que les normes actuelles exigent la collecte et le traitement de toutes les eaux domestiques. Une évolution qui, au fond, semble tout à fait logique ! 

Ainsi, si vous êtes propriétaire d’une maison avec une fosse septique, nous vous conseillons d’entreprendre les démarches nécessaires pour que votre système d’assainissement soit conforme aux normes en vigueur. 

Mais pas de quoi s’alarmer ! Sur notre blog, nous mettons à votre disposition une multitude d’articles pour vous guider dans le choix du dispositif d’assainissement individuel adapté à vos besoins. 

Qu'est-ce qu'une fosse toutes eaux ?

Qu’est-ce qu’une fosse toutes eaux ?

Vous vous demandez peut-être : « Si la fosse septique n’est plus conforme aux normes actuelles, pourquoi en parle-t-on encore autant ? »

La réponse est simple : la fosse septique traditionnelle a évolué vers ce qu’on nomme une fosse toutes eaux. Cette fosse toutes eaux, également désignée sous l’appellation « fosse septique toutes eaux », constitue une version modernisée et améliorée de la fosse septique classique.

La fosse toutes eaux présente de nombreuses similitudes avec la fosse septique traditionnelle, mais elle se distingue par sa capacité à recueillir et prétraiter l’ensemble des eaux usées de la maison. Cela inclut les eaux des toilettes, de la cuisine, de la salle de bain, ainsi que celles issues de la machine à laver.

Actuellement, la fosse toutes eaux est le dispositif d’assainissement individuel le plus répandu sur le marché.

Si vous entendez quelqu’un évoquer la présence d’une fosse septique sur sa propriété, surtout si celle-ci paraît relativement récente, il est fort probable qu’il s’agisse en réalité d’une fosse toutes eaux !

Le fonctionnement d’une fosse septique toutes eaux

Alors quel est le fonctionnement de la fosse septique toutes eaux ? 

Toutes les eaux domestiques sont collectées et acheminées via un réseau de canalisations ver la fosse toutes eaux. Ces eaux entrent dans un réservoir, généralement en plastique ou en béton, qui est muni d’une grille à l’entrée pour retenir les déchets non biodégradables.

Dans un processus similaire à celui de la fosse septique, les matières solides telles que les excréments et le papier hygiénique s’accumulent au fond du réservoir, formant une couche de boue. Cette boue est ensuite décomposée par des bactéries anaérobies présentes dans la fosse et les eaux usées. 

Au cours de ce processus, les graisses s’élèvent à la surface, tandis que les gaz produits sont évacuées par un système de ventilation intégré

À la sortie de la cuve, un filtre retient les particules résiduelles, permettant ainsi aux eaux prétraitées de s’écouler vers le dispositif final de traitement, comme un filtre à sable, des tranchées d’épandage, ou un tertre d’infiltration. Il est essentiel de souligner que la fosse toutes eaux n’est qu’un système de prétraitement et doit être complétée par un autre dispositif d’assainissement individuel pour assurer le traitement complet des eaux usées. 

Les filtres à sable ou lits filtrants en assainissement individuel
La fosse toutes eaux avec filtre à sable
Les tranchées d'épandage en assainissement individuel
La fosse toutes eaux avec lit ou tranchées d’épandage
Les tertres d'infiltration avec une fosse toutes eaux en assainissement individuel
La fosse toutes eaux avec tertre d’infiltration

La taille d’une fosse septique toutes eaux

Une fosse toutes eaux a une capacité minimale de 3 000 litres, soit 3m³, pour une habitation comportant 5 pièces principales. Naturellement, le volume de la fosse augmente en fonction du nombre de pièces dans la maison. Ainsi, pour chaque pièce additionnelle, il est nécessaire d’augmenter la capacité de la fosse de 1 000 litres, soit 1m³ supplémentaire

Que faire au-dessus d’une fosse septique toutes eaux ?

Au-dessus d’une fosse septique, certaines activités et aménagements sont possibles, à condition de ne pas nuire au fonctionnement et à l’accès de la fosse.

  • Planter du Gazon : La mise en place de gazon sur la fosse est une excellente idée. Non seulement cela permet d’intégrer discrètement la fosse à votre jardin, mais cela contribue également à son esthétique générale.
  • Installer un Lit de Gravier : Le gravier est une autre option viable pour recouvrir la fosse. En plus de son aspect pratique, il offre la possibilité de créer un motif attrayant au sol.
  • Disposer des Pots de Fleurs : Positionner des pots de fleurs sur les trappes d’accès de la fosse septique est aussi une méthode astucieuse pour la dissimuler, tout en embellissant l’espace.

Il est crucial d’éviter les plantes à racines profondes, de ne pas planter d’arbres à moins de 5 mètres de la fosse et de s’abstenir de stationner un véhicule au-dessus pour garantir le bon fonctionnement et la pérennité de votre installation d’assainissement.

L’entretien d’une fosse septique toutes eaux

Entretenir votre fosse septique toutes eaux est essentiel pour assurer son fonctionnement optimal. Voici quelques tâches d’entretien que vous, en tant que propriétaire, vous pouvez réaliser vous-même : 

  • Vérification du niveau de boue : il est conseillé de mesurer le niveau de boue dans votre fosse toutes eaux environ tous les six mois. Un simple bâton peut être utilisé pour cette vérification. 
  • Nettoyage des grilles et filtres : Assurez-vous que la grille à l’entrée et le filtre à la sortie de fosse fonctionnent correctement. Un nettoyage régulier, idéalement tous les 6 mois, avec de l’eau est recommandé pour maintenir leur bon état. 
Comment entretenir sa fosse septique toutes eaux

Ne vous inquiétez pas, lors de l’installation de votre fosse septique toutes eaux, l’installateur vous fournira un guide d’utilisation détaillé qui explique toutes les vérifications et l’entretien nécessaires. 

Les vidanges de la fosse

En règle générale, il est conseillé de faire vidanger votre fosse toutes eaux par un professionnel agréé tous les quatres ans. Le coût de cette intervention varie habituellement entre 150 et 300€.

Le prix d’une fosse septique toutes eaux

Venons-en maintenant à un point essentiel : le prix. Soyons réalistes, nous aimerions tous plutôt utiliser notre argent pour des vacances de rêve que pour un système d’assainissement individuel ! L’enjeu est donc de trouver une solution qui soit à la fois économique et efficace. Toutefois, gardez à l’esprit que les options les moins onéreuses peuvent souvent comporter des désavantages significatifs ! 

Pour vous aider, j’ai préparé un tableau récapitulatif des coûts associés à une fosse toutes en fonction des différents systèmes de traitement complémentaires. Il est important de se rappeler que la fosse toutes sert avant tout de système de prétraitement. Il est donc indispensable de lui associer un dispositif de traitement final, comme un lit d’épandage, un tertre d’infiltration ou un filtre à sable

DispositifPrix
Fosse septique toutes eaux avec lit d’épandagede 3 500€ à 6 000€
Fosse septique toutes eaux avec tertre d’infiltrationde 7 000€ à 11 000€
Fosse septique toutes eaux avec filtre à sablede 4 500€ à 8 000€

Il est important de souligner que les prix mentionnés sont indicatifs et peuvent fluctuer selon plusieurs critères, comme les spécificités de votre terrain, les conditions d’installation, le nombre de personnes résidant dans votre habitation… Cependant, ces informations vous offrent un aperçu du prix pour envisager votre projet.

La micro station d’épuration innoclair : l’alternative moderne à la fosse septique

La micro station d'épuration Innoclair : la meilleure alternative à la fosse septique traditionnelle

La micro-station d’épuration innoclair Nouvelle Génération, représente une avancée dans le domaine de l’assainissement individuel, conçue pour prendre la relève des fosses septiques traditionnelles, désormais obsolètes et interdites. 

Créée par innoclair solutions, une société bretonne experte en assainissement individuel, cette micro-station allie respect de l’environnement et économie. Elle est idéale pour traiter les eaux usées des habitations individuelles non connectées au réseau collectif, convenant au foyer de 1 à 9 personnes

Découvrez la gamme de micro stations d’épuration innoclair

Une micro station pour 4 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 4 personnes
Une micro station pour 6 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 6 personnes
Une micro station pour 6 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 6+ personnes
Une micro station pour 9 personnes pour l'assainissement non collectif Micro-station 9 personnes

Et voilà, nous sommes arrivés au terme de cet article. Respirez profondément, vous avez bien mérité une pause !

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur les divers systèmes d’assainissement individuel, je vous invite à explorer nos autres articles, accessibles juste ici !

Et si l’envie vous prend, pourquoi ne pas partager cet article sur vos réseaux sociaux ? Vous pourriez bien éclairer quelques-uns de vos contacts !

Chère lectrice, cher lecteur, rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle immersion fascinante dans l’univers de l’assainissement ! D’ici là, prenez soin de vous et pour toute question, rappelez-vous que l’équipe d’experts d’Innoclair, notre « Dream Team », est toujours là pour vous aider.

🪶 : Jeanne, votre dévouée Community Manager chez innoclair solutions