Chère lectrice, cher lecteur,

Je suis Jeanne, Community Manager d’innoclair solutions ! Je vous souhaite la bienvenue sur le blog innoclair ! Ce blog est dédié à l’assainissement individuel, un domaine parfois complexe, mais essentiel pour ceux qui ne sont pas reliés au tout-à-l’égout. Mon objectif est de vous aider à trouver les réponses à toutes vos questions sur l’assainissement non collectif et à vous guider vers le dispositif qui correspond le mieux à vos besoins et attentes.

Vous avez un projet d’assainissement individuel ? Vous cherchez une solution écologique et performante ? Vous êtes au bon endroit, car c’est le thème de cet article ! Ensemble, découvrons les dispositifs ANC (Assainissement Non Collectif) les plus écologiques ! 

Vous êtes prêt ? Alors c’est parti pour la lecture !

L’assainissement individuel écologique

L'assainissement individuel écologique

Vous souhaitez choisir un dispositif d’assainissement individuel écologique pour votre terrain ? Je vous comprends parfaitement ! Installer un système performant, c’est bien, mais opter pour un système à la fois performant et écologique, c’est encore mieux !

Choisir un système d’assainissement individuel écologique offre de nombreux avantages, tant pour l’environnement que pour l’usager :

  • Protection de l’environnement : Le système écologique réduit la pollution des cours d’eau et des nappes phréatiques. 
  • Réduction de l’empreinte carbone : En utilisant des méthodes naturelles de traitement, ces installations contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre comparativement aux autres systèmes. 
  • Économie d’eau : Certains dispositifs ANC permettent la réutilisation de l’eau traitée pour l’irrigation.
  • Avantages économiques : Bien que l’investissement initial puisse être plus élevé, les coûts de fonctionnement et de maintenance d’un système écologique peuvent être inférieurs sur le long terme. 

Vous l’avez compris, installer un dispositif d’assainissement individuel écologique présente de nombreux avantages ! Mais comment choisir le bon système ? Quels sont les critères à prendre en compte pour qu’il soit réellement écologique ?

  • Les performances épuratoires
  • La consommation d’énergie
  • Les matériaux utilisés : La durabilité des matériaux utilisés dans la construction du système, tels que les matériaux recyclés ou facilement recyclables, contribue également à son caractère écologique. 
  • La possibilité de récupérer l’eau : Vérifier si le dispositif permet de récupérer l’eau traitée pour la réutiliser, par exemple pour l’irrigation.
Les dispositifs d'assainissement individuel écologiques

Les dispositifs d’assainissement non collectif écologiques

Vous l’aurez compris, plusieurs critères permettent de déterminer si un dispositif d’assainissement non collectif (ANC) est écologique. Voici donc une liste des principaux dispositifs écologiques disponibles sur le marché ! Bien sûr, tout dépend du fabricant, des résultats épuratoires, des matériaux utilisés, etc., mais cela vous donne déjà une idée !

Les filtres plantés

Le filtre planté de roseaux, connu pour utiliser la méthode de « phytoépuration », est une solution écologique pour le traitement des eaux usées. Cette technique repose sur l’action combinée des plantes et des micro-organismes du sol, utilisant différentes espèces végétales. Le principe consiste à créer des bassins remplis de substrat et de végétaux, qui absorbent les nutriments des eaux usées. Cela stimule l’activité microbienne responsable de la décomposition des matières organiques, assurant ainsi un traitement efficace des eaux usées.

Ce système ne nécessite pas d’énergie électrique, ce qui réduit son empreinte carbone. Les filtres plantés de roseaux créent des habitats pour une variété d’espèces, y compris des insectes, des oiseaux, et d’autres formes de vie aquatique. Cela contribue à la biodiversité locale et améliore les écosystèmes environnants

Les filtres plantés de roseaux en assainissement individuel

Dans un principe similaire au filtre planté, on peut également trouver d’autres systèmes d’assainissement individuel écologiques tels que le lagunage et les bambous d’assainissement. Ces solutions naturelles offrent des alternatives efficaces et durables pour traiter les eaux usées.

En général, l’acquisition et l’installation d’un filtre planté coûte entre 8 000 € et 11 000 €.

Les filtres compacts

Le filtre compact peut être considéré comme un dispositif écologique comparé à d’autres systèmes d’assainissement. Il fonctionne en deux étapes de traitement réparties dans deux compartiments distincts : la fosse toutes eaux, qui recueille les eaux usées de la maison, et la cuve du filtre, contenant le média filtrant composé de divers matériaux tels que des copeaux de coco, de la laine de roche et de la zéolithe.Le filtre compact n’a pas besoin d’énergie électrique pour fonctionner, ce qui réduit son empreinte écologique.

Les matériaux utilisés dans le média filtrant sont écologiques, ont une faible empreinte carbone et sont normalement recyclables ou réutilisables. Je dis « normalement » car leur recyclage reste encore un peu flou. En effet, certains médias filtrants sont plus difficiles à recycler que d’autres, et les infrastructures de recyclage peuvent ne pas être en capacité de les recycler. Même lorsqu’elles le peuvent, les coûts de régénération peuvent être élevés.

Les filtres compact en assainissement individuel

Les micro-stations d’épuration

La micro-station d’épuration est une solution efficace et compacte pour le traitement des eaux usées domestiques. Ce système tout-en-un prend en charge à la fois le prétraitement et le traitement des eaux usées, reproduisant à une échelle réduite le fonctionnement d’une station d’épuration urbaine. Utilisant des procédés naturels, la micro-station s’appuie sur des bactéries et d’autres micro-organismes pour décomposer les matières organiques. Les performances épuratoires des micro-stations d’épuration sont généralement très bonne.

Bien que les micro-stations d’épuration consomment de l’électricité, leur consommation est très minime, ce qui en fait une option viable pour un assainissement écologique. Contrairement aux filtres compacts, elles ne nécessitent pas de changement de média filtrant et génèrent très peu de matériaux à recycler. 

La micro station à cultures libres ou boues activées en assainissement individuel

Les micro-stations d’épuration permettent la réutilisation de l’eau usée traitées pour l’irrigation des végétaux, contribuant ainsi à la conservation des ressources en eau. 

En général, le coût d’acquisition et d’installation d’une microstation se situe entre 6 500€ et 12 000€.

Les toilettes sèches

Vous cherchez un système d’assainissement écologique ? Eh bien, avec les toilettes sèches, vous ne pouvez pas faire plus écologique ! Les toilettes sèches également connu sous le nom de toilettes à compost, sont une alternative idéale pour ceux qui cherchent à réduire leur impact environnemental. Elles fonctionnent sans eau, ce qui permet non seulement d’économiser cette précieuse ressource, mais aussi de réduire la production de boues et de matières polluantes.

Elles collectent les excréments dans un conteneur où ils sont mélangés avec un matériau carboné, comme de la sciure de bois, des copeaux de bois ou des feuilles sèches. Ce mélange facilite le processus de compostage en créant un environnement aéré et riche en carbone favorable à la décomposition par les micro-organismes. Les déchets transformés en compost peuvent être réutilisés pour enrichir les sols. 

Les toilettes sèches pour l'assainissement non collectif écologique

Le prix d’achat et d’installation de toilettes sèches peut varier considérablement selon plusieurs facteurs. En général, ces coûts se situent entre 800€ et 3 000€.

J’ai enfin terminé le listing des dispositifs d’assainissement individuel écologique ! Certes, ils sont écologiques, mais ils ne sont pas parfaits. Comme tous les dispositifs d’assainissement individuel, ils ont leurs avantages et leurs inconvénients. Certains prennent beaucoup de place sur le terrain, d’autres nécessitent un entretien coûteux, et certains ne sont pas adaptés pour les résidences secondaires.

Je vous conseille de bien connaître tous les avantages et inconvénients avant de faire votre choix ! Allez jeter un œil à cet article, il vous permettra de découvrir en détail les avantages et les inconvénients de chaque dispositif disponible sur le marché.

Voilà, c’est la fin de cet article. J’espère qu’il vous a été utile ! Si vous avez des questions sur votre projet d’assainissement non collectif, n’hésitez pas à me contacter. Je suis là pour vous aider ! Vous pouvez m’écrire ici !

Si vous avez des amis ou de la famille qui pourraient profiter de nos conseils pour choisir un système d’assainissement non collectif, n’hésitez pas à leur partager cet article !

Chère lectrice, cher lecteur, je vous dis à très vite pour un nouvel article sur le secteur de l’assainissement individuel ! D’ici là, prenez soin de vous !

Jeanne, votre Community Manager innoclair solutions