Innoclair dans la revue Valeur Energie Bretagne

, dans La société

Innoclair et NG 6 à l'honneur dans la revue Valeur Energie Bretagne

Notre microstation est le sujet d'un article paru dans le n°13 du magazine spécialisé dans le secteur des énergies, Valeur Energie Bretagne.

 

Retrouvez l'article original dans le magazine consultable ci-dessous.

L'article se trouve en page 44. Pour votre confort, vous pouvez consulter le magazine en plein écran en cliquant sur l'icône en haut à droite du cadre noir ci-dessous.

 

 

Vous pouvez également lire ci-dessous le contenu de l'article.

 

Assainissement non collectif : du nouveau du côté des micro-stations à culture libre - Une forme inédite pour une pose facilitée, même en terrain humide

« Nous avons développé notre micro-station NG 6 avec la volonté de simplifier la vie des habitants et des professionnels intervenant sur un projet : bureaux de conseil, terrassiers et SPANC. »

 

En matière d’assainissement non collectif, les micro-stations à culture libre font des émules, grâce à leur compacité, leurs bons résultats épuratoires, l’absence d’odeurs dégagées, leur faible coût d’utilisation ou encore leur facilité « d’entretien. Autant de raisons qui séduisent les particuliers ayant racheté des habitations non connectées à un réseau d’assainissement, et dont les terrains n’offrent pas la place suffisante pour mettre en œuvre un filtre à sable.

 

C’est précisément la situation à laquelle était confrontée cette famille morbihannaise chez qui Innoclair vient d’installer une micro-station de nouvelle génération. Sur ce projet, pour respecter la législation, la réalisation d’un filtre à sable aurait nécessité l’abattage d’arbres. Finalement, cela a pu être évité grâce à une micro-station compacte (longueur : 2,29 m, largeur : 1,20 m et hauteur : 2,03 m).

 

La poussée d’Archimède neutralisée

« Nous avons développé la micro-station NG 6 – dont l’agrément est paru au Journal officiel le 18  septembre dernier –, avec l’ambition de simplifier la vie des habitants et des professionnels intervenant sur un projet : bureaux d’études, terrassiers et SPANC, explique Hugues Rault, Directeur d’Innoclair. Cet objectif s’est concrétisé par une forme inédite, offrant une prise au sable entourant la micro-station. Cela permet de compenser la poussée d’Archimède, en cas de présence d’eau dans le sol. Avec cette forme brevetée, le système est donc facile à installer, même en terrain mouillé. Cela simplifie aussi le travail de prescription des bureaux d’études, en cas de sondages peu profonds du terrain.

 

Des performances surprenantes

Sur le plan des performances, plusieurs dispositifs – eux aussi brevetés, comme un système à double siphoïde au niveau du clarificateur – permettent une maîtrise des rejets en M.E.S. (matières en suspension). « Les tests réalisés par le CSTB de Nantes relèvent des niveaux de rejets de 6 mg/l, quand la réglementation tolère un maximum de 30 mg/l, explique Hugues Rault. Même chose pour la DBO5 qui est inférieure à 4 mg/litre. Pour les nitrates, la moyenne des rejets est de 31 mg/litre, niveau qui permet de protéger les nappes phréatiques. Enfin, pour l’usager, ces résultats s’accompagnent de coûts modérés, avec une consommation électrique de l’ordre de 26 € par an seulement.